Coeur d’enfant: l’art de devenir léger

par Lawrence Lefcort

C’est tellement facile de devenir négatif et lourd dans la vie quotidienne. On a tendance à se prendre soi-même ainsi que nos problèmes trop au sérieux. Ce sont alors les petites choses autant que les grandes choses qui peuvent nous épuiser. Comment peut-on vivre plus léger et heureux dans le moment? Dans chaque moment?

Depuis sa naissance, mon fils de 5 ans m’a énormément enseigné sur comment ne pas être sérieux. Il cherche toujours à jouer. En fait, chaque moment de sa vie est un jeu: à partir du moment oú il se réveille, lorsqu’il mange, dessine, fait de la lecture ou qu’il court partout – c’est toujours pour jouer.

Son amour de la vie et son amour du jeu sont la façon dont il se développe en tant qu’être humain, le procédé par lequel il façonne son caractère, comment il évolue en cet être unique qu’il est. Son innocence et sa joie ne contient aucune trace d’égo, de position, politique, race ou religion. C’est la façon que nous devrions tous être. Et pouvons être.

Le coeur d’enfant représente le potentiel infini en nous tous de grandir et de se développer comme êtres humains. Lorsqu’on connecte avec notre coeur d’enfant, on redevient l’enfant de 5 ans que nous avons été, avec un monde illimité devant nous qui n’attend que d’être exploré; un montant infini d’amour à partager; et d’ innombrables possibilités de devenir la personne que nous voulons réellement être.

Les enseignements de Tao Sangha nous ramènent à notre état naturel du coeur d’enfant. Lorsque l’on accepte complètement l’existence de chacun d’entre nous dans nos coeurs, on réalise la vérité indéniable que nous partageons tous la douleur de l’existence; que nous avons tous fait l’expérience de traumatismes dans nos vies. Nous avons tous fait des erreurs et agit de façon blessante et insensé. Il n’y a personne sur cette terre qui en soit exempté.

Se réunir pour partager cette douleur et souhaiter que personne d’autre ne fasse l’expérience de cette douleur est la clé qui déverrouille la porte qui mène à notre guérison ainsi que celle des autres. Le coeur d’enfant ne veut pas dire de regarder les autres comme un parent regarde un enfant. Ça veut dire porter notre regard sur les autres comme un enfant qui regarde vers ses parents.

En tant qu’enfant, nous nous sentions 100% responsable de tout ce que nos parents traversaient. S’ils étaient tristes, nous avons pris la responsabilité. S’ils étaient heureux, nous étions enchantés et nous nous sentions heureux de leur bonheur. Vivre avec le coeur d’enfant est au centre de toutes les pratiques de Tao Sangha: le traitement Tao Shiatsu , le Ki Shin Do et le chant Nembutsu.

En encourageant et stimulant le coeur d’enfant entre chacun de nous, nous faisons un grand pas vers la transformation des relations humaines sur la planète et la création d’un avenir lumineux pour nous tous.

 Il y a une croyance populaire selon laquelle en vieillissant on devient de moins en moins idéaliste. Peut-être est-ce le contraire? Peut-être est-ce qu’en perdant nos idéaux, nous devenons vieux? Puisse-t-on apprendre tous continuellement à approfondir notre coeur d’enfant et ensemble, créer un futur aux possibilités infinies pour chacun.

Pour découvrir comment vous pouvez faire l’expérience et développer le coeur d’enfant directement, contactez le Centre Tao Sangha le plus près de vous pour une liste complète des cours, ateliers et entraînement.