Le chant de guérison Nembutsu

Nembutsu

Le chant Nembutsu (念仏) est une ancienne pratique bouddhiste qui ouvre le coeur et apporte joie, harmonie et bien-être dans notre vie et celle des autres.

Expérimenter comment votre voix et votre intention peuvent ouvrir votre coeur et guérir les autres. Une méditation guidée suivra les chants.

Les jeudis de 18h30 à 19h30

Au Centre Tao Sangha de l’Estrie: 3809 route 202 (Principale), suite 206, Dunham QC

Bienvenue à tous! Aucun pré-requis.
Contribution volontaire.

Pour plus d’infos: 450-295-1470 ou par email

La pratique ancestrale du chant Nembutsu implique la pleine conscience d’Amida Buddha, et la récitation de son nom sacré, Namu Amida Butsu qui veut dire « je suis/je retourne vers Amida Buddha ». Au travers de la pratique du chant Nembutsu, les personnes partagent et puisent des bénéfices spirituels pour eux-mêmes et les autres.

Quel est l’objectif du chant Nembutsu?

  1. Permettre à tous les êtres et les esprits de rejoindre « la Terre Pure » qui est de vivre en paix et heureux dans ce monde. S’épanouir ici et maintenant!
  2. Pour tout le monde, recevoir le mérite, la sagesse, la compassion, du pouvoir grandiose et de l’amour inconditionnel d’Amida Buddha.

Pourquoi pratiquer le Nembutsu?

Dans notre vie quotidienne il est facile de se sentir séparé et coupé de la Source de ce qui est, des autres personnes et surtout de nous-même. Nous sommes tous à la recherche d’une direction pour passer au dessus des souffrances dans notre vie, et de nous unifier avec nous-mêmes ainsi qu’aux autres êtres.

Grâce à la pratique du Nembutsu, nous réalisons qu’il n’y a pas de séparation entre notre propre bonheur et celui des autres. En prenant l’habitude de souhaiter aux autres de passer au dessus de leurs souffrances et d’accéder à la paix, nous contribuons à notre propre bien-être et harmonie intérieure.

Tel est l’enseignement de base du Bouddhisme « Terre Pure » Mahayana.

Le Bouddhisme « Terre Pure » nous encourage à tenir compte des leçons de Shakyamuni consignées dans les Amida Sûtras, et d’abandonner nos besoins spirituels à Amida Buddha. Ce faisant, nous acceptons le serment (volonté, esprit ou intention) et le nom Amida (« Namu Amida Butsu ») et, par conséquent, notre destin ultime, la voix du Bouddha, le Nirvana. Quand cela se produit, notre vie devient une aventure joyeuse, caractérisée par une sensation de reconnaissance et de gratitude.

La difficulté pour beaucoup d’entre nous est d’accepter que l’amour du grand Amida Buddha nous accepte exactement tel que nous sommes, avec sagesse et compassion, sans jugement ou besoin de devenir une « bonne et meilleure » personne. Nous avons tous un coté sombre insupportablement douloureux: une cupidité profonde et terrible, la colère, la tristesse et une foule d’autres sentiments. Pire encore, nous sommes profondément ignorants et constamment choqués par notre propre insensibilité. En nous-même, nous découvrons la douleur existentielle qui nous afflige tous dans ce dernier âge « Dharma ».

Pourtant le Nembutsu peut être avec nous dans toutes les circonstances, joyeuses ou douloureuses, sans exception. C’est pourquoi Amida nous a donné ce nom. C’est pourquoi le serment primaire et aussi appelé « le serment universel ». Le serment primaire est tel le « grand océan », car il prend en considération et accepte toutes personnes, peu importe qui elles sont, tout comme les innombrables formes de vie, qui dépendent toutes, de l’océan.