La Caravane de la Terre et une survivante de la bombe atomique d’Hiroshima prieront pour la paix aux côtés du Pape

Hiroshima Peace Flame

La flamme d’Hiroshima se rend au Vatican pour la première fois de l’histoire

Pope FrancisLa Caravane de la Terre, menée par le prêtre bouddhiste Ryokyu Endo, accompagné de Mme Setsuko Thurlow, une survivante de la bombe atomique d’Hiroshima qui a reçu le prix Nobel de la paix en 2017 au nom de ICAN, feront un pèlerinage au Vatican, emportant avec eux la Flamme d’Hiroshima qui sera présentée à Sa Sainteté le Pape François. La flamme fut recueillie des cendres de la bombe atomique et se consume de manière continue depuis le 6 août 1945, symbolisant la paix.

Mme Thurlow était âgée de 13 ans lorsque la bombe atomique explosa, perdant la totalité de sa famille. Se joindront à Mme Thurlow, une délégation de quatre jeunes filles de 13 ans, de différents pays et cultures, incluant Mlle Yusa Okada, une survivante de troisième génération de Nagasaki. Mme Chiyumi Shinkai, survivante de seconde génération de la bombe de Nagasaki, se joindra également à la délégation.

La Flamme d’Hiroshima brûle de manière continue depuis que la bombe fut larguée sur Hiroshima, en août 1945. Elle n’est censée être éteinte que lorsque le risque de danger nucléaire et d’armes atomiques sera disparu. En éteignant symboliquement cette flamme au Vatican, nous espérons contribuer à un avenir lumineux et à un monde sans nucléaire.

Setsuko ThurlowDepuis 2016, soixante-dix ans après la Seconde Guerre mondiale, la Caravane de la terre a voyagé de Nagasaki à Hiroshima, d’Auschwitz à Srebrenica, puis de la Serbie, en passant par les premières Nations du Canada et jusqu’en Israël et Palestine. Chaque année, les prières de la caravane de la terre et ses activités inspirent des milliers de personnes de partout dans le monde, afin de travailler pour un futur lumineux que nous partagerons tous.